Index du Forum
- Portail - Index du Forum - FAQ - Rechercher - Membres - Groupes - S’enregistrer - Profil - Se connecter pour vérifier ses messages privés - Connexion
 
Mes premières impressions sur le MIG-21 BIS

Index du Forum -> << DCS World >> -> News
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet Sujet précédent :: Sujet suivant
Auteur Message
WoodMan
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 14 Sep 2008
Messages: 5 733
Localisation: Lyon
TSviewer:

MessagePosté le: Ven 19 Sep - 18:03 (2014) Sujet du message: Mes premières impressions sur le MIG-21 BIS Répondre en citant

PublicitéSupprimer les publicités ?
Il y a maintenant deux soirs que j'apprends à utiliser le mig-21 proposé par le studio Leatherneck Simulations sur DCS World

et par où commencer tellement c'est bien

comme il faut choisir on jette un œil par l'extérieur


y a pas c'est super beau (je ne redimensionne pas les screens pour voir le maximum de détails et de défauts)

il n'y a que 6 skins de disponibles pour le moment mais je pense que d'autres suivront bientôt

on commence donc par l'avion au sol avec une livrée grise







la 3D est quand même pas mal du tout


les textures sont suffisamment détaillées pour donner une impression de relief dans les trappes de train et autres


le détail apporté sur le pilote n'est pas aussi poussé sur les autres avions de DCS


en vol


même la PC est plus belle que tous les autres avions DCS







on passe maintenant à l’intérieur

forcé de constater que c'est d'aussi bonne facture









les premières choses que j'ai remarqué c'est que la tête du pilote est bien placé, pas trop le nez dans le "HUD", bien positionné en hauteur par rapport au siège donc on a une 3D très bonne autant en extérieur qu'en intérieur et c'est pas le cas de tous les avions DCS. On remarque aussi tous les points de détails du cockpit tout est de la même qualité 3D et textures.

les petits détails qui tuent

- la présence d'une lampe de poche dans le cockpit qui permet de voir tous les boutons du cockpit avant de pouvoir allumer les batteries (pour avoir fait des vols de nuit en A10C à chercher les boutons dans le noir pour avoir de la lumière, c'est plus que pratique)

- la présence d'une visière fumée sur le casque activable par un simple clic sous le "HUD" bien pratique en vol en formation avec le soleil plein la tronche, depuis le temps que j'en voulais une...

- le tremblement de la sonde Pitot à basse vitesse ou à fort facteur de charge

- les forts facteurs de charge m’ont également fait perdre mes paniers à roquettes donc il va falloir faire attention

- les JATO, c'est le petit détail qui me fait bien triper, c'est pas forcément très utile mais c'est fun et ils nous montrent par la même occasion qu'ils n'ont rien mis de coté


la prise en main de l'avion

surprenant c'est le moins que l'on puisse dire

pour mon premier vol je commence par le ramp-start sans passer par le tuto mission mais en prenant simplement un avion au parking moteur coupé sur une base avec une grande piste. Mon objectif est d'apprendre le Ramp et de me faire mon avis sur les possibilités de l'avion.

je fais mon Ramp tranquillement, il y a pas mal de bouton mais c'est pas pire que l'A10C ou le Ka-50. L’ergonomie est à la russe donc on passe d'un côté à l'autre du pit, on démarre le moteur et tous les systèmes, et finalement je me dis qu'il y a quand même une tripotée de boutons pour pas grand chose ^^ je ferme la verrière, la pressurisation du cockpit dégage un son qui fait peur on se sent isolé dans un tout petit cockpit alors que je suis chez moi avec une bière, un clavier et un bon fauteuil, c'est con mais la première fois c'est prenant.
au roulage, il ne faut pas hésiter à mettre des gaz pour faire avancer l'avion. Le freinage n'est pas au palo comme les avions "OTAN" ou tout simplement moderne, il est sur le manche comme pour le KA-50 avec un freinage différentiel couplé aux mouvements du palonnier, la roulette est libre donc pas forcément évident au début, la commande des freins déclenche un couinement suivi d'un bruit pneumatique qui rappelle la technologie rudimentaire de l'avion.

On s'aligne sur la piste, on vérifie qu'on est bien raccord avec la procédure de décollage puis on monte sur les freins. La PC s'active, on lache tout et c'est parti. L'avion vibre pas mal avec le sol, on imagine le travail des amortisseurs, on maintient assez facilement l'avion dans l'axe et on se rend compte que le moteur pousse très bien et que l'avion vole très mal du moins il faut attendre les 380Km/h pour lever le nez et attendre les 400km/h pour commencer à pouvoir décoller. C'est un avion qui a tout misé sur le moteur et la vitesse donc il n'est pas surprenant d'avoir une forte vitesse pour décoller mais on n'a pas l'habitude de devoir atteindre ce genre de vitesse. On imagine déjà l'attero mais c'est pas pour tout de suite car il faut rentrer le train. Comme d'hab, j'appuie sur la touche "G" de mon clavier et là il ne se passe rien. Normal, il y a une sécurité qui bloque la manette de train et qui m'empêche de la remonter (du coup, je me dis qu'elle existe pour éviter qu'elle ne remonte toute seule avec les vibrations du décollage), bref on remonte le train et comme je découvre l'avion je le regarde en vue F2. Je me rends compte que les phares d'attero sont toujours sortis, il faut aussi les rentrer car il ne rentre pas avec le train.

Bon le décollage c'est fait, je grimpe en altitude, l'avion monte très très bien. Je prends de la vitesse en palier, plus elle augmente plus le bruit de l'air autour de l'avion se fait sentir. Un coup d’œil au carburant surprised ben c'est qu'il biberonne bien le bestiau. Je coupe la PC, fais quelques manœuvres, il a un très bon roulis, je tire sur le manche. On sent qu'il répond très bien à partir du moment où on ne tombe pas en dessous des 600km/h après c'est c'est une autre histoire mais on imagine déjà le potentiel de l'avion il est fait pour fondre sur sa proie, piquer et se tailler rapidement.

il est temps de rentrer je m'approche de ma base. Je n’ose pas descendre en dessous des 600 Km/h, je me dis que l'avion n'a pas l'air d'aimer et moi non plus. Pourtant il faut le poser donc réduire ma vitesse. Un coup d'AF et la vitesse chute rapidement, le besoin de sortir les pleins volets se fait sentir. Je rentre les AF, sors mes volets, je passe à la sortie du train et paf la vitesse de l'avion en prend un coup, il faut de suite compenser avec les gaz. Je pousse RPM 100% mais bon dieu c'est pas possible, il ne pousse rien sans la PC ou quoi.... Ma vitesse commence à remonter. Je stabilise à 400 Km/h piouuu et j'ai pas commencé la descente. Je m'aligne sur l'axe de piste et il me faut maintenir une forte incidence pour que l'avion soit stable mais avec une faible descente, on descend et je finis par ne plus voir la piste. J’arrondis, j’efface la moitié de la piste, c'est pas bon donc je refais un tour. Je recommence avec une approche plus courte, j'ai toujours eu plus de facilités à me présenter avec une approche courte qu'une approche longue. Pour moi, l'approche longue nécessite une bonne connaissance de l'avion est de ses performances alors qu'une approche courte demande simplement une coordination rapide du moteur et du manche.

donc à ma deuxième approche, je me présente toujours à 400 km/h j’arrondis au bon moment. Les roues arrière touchent mais l'avion, avec ma forte vitesse et ma descente trop forte, rebondit sur le sol. Je fais plusieurs rebonds, je plaque la roue avant et je freine progressivement en me débattant légèrement avec le palo et là, je vois la piste qui défile c'est pas possible je vais tout bouffer.... finalement je m’arrête à temps mais je me dis que sur une piste plus courte ou sous la pluie c'est pas possible. Et là je me rend compte que je suis un crétin qui n'a pas pensé au parachute frein. J'ai recommencé avec le parachute et c'est beaucoup mieux.



l’Armement

Globalement on a du choix. C'est du rudimentaire mais c'est pas forcément ridicule

canon: GSh-23L une rafale trop longue et le canon est HS

on a une flopée de missiles AIR/AIR plus mauvais les uns que les autres R-3R / R-3S /R-55 / R-60A / R-60M / RS-2 il ne va pas être simple d'abattre un autre chasseur avec ces missiles

pour l'AIR/SOL en revanche on a du choix

Roquettes: S-24A / S-24B / 16 S-5M ou 32 S-5M en fonction du panier

Bombes: Cluster BL755 / BetaB-500 / BetaB-500ShP / FAB-100 (1 ou 4 par pylône) / FAB-250 / FAB-500 / RBK-250 / RBK-500 / SAB-100

Bombes nucléaires: RN-24 / RN-28 je n'ai pas encore testé

Missile: KH-66 c'est un genre d'AS-30 français ou une version réduite du Kh-25

POD canon: UPK-23

POD ECM: SPS-141 il ajoute un élément supplémentaire dans le cockpit, pour être utilisé il emporte aussi une quantité supplémentaire de Chaffs ou Flares je n'ai pas vérifié le nombre.


Conclusion

Il me reste encore plein de choses à découvrir entre la navigation qui s'annonce être pour moi le point noir de l'avion. Le radar, pour le moment, je tâtonne et on peut dire qu'il n'est pas d'une performance folle. On peut facilement passer à côté d'un B52 avec les ECM allumés. Le pilotage en dogfight ne m'a pas l'air sorcier, du moins tous les combats que j'ai fait se sont tous soldés par la destruction de la cible (F-14/ F-15 / F-16 / F-5). L'avion est pointu, sans assistance, une bonne gestion de l'appareil va demander quelques heures de vol pour réussir à le maîtriser. Le seul reproche que je peux lui faire, c'est qu'on n'a pas vraiment de chasseur de sa génération à lui opposer (Mirage III, Crusader....). Idem pour les menaces au sol, j'aurais bien aimé des canons de flak, SA-2, ou autres.....

Pour finir je dirais qu'à la base, je ne suis pas un fan du mig-21, je le trouve moche et en règle générale j'ai toujours eu un faible pour les avions US ou Français. A la base, j'ai acheté le module pour avoir de quoi m'occuper et après avoir mis mon cul virtuel dedans, je me demande si je vais un jour utiliser les autres modules DCS. Si vous aimez les avions qui demandent du pilotage il vous le faut. Okay
_________________


Atterrissage de colonel : atterrissage de quiche molle en plusieurs rebondissements. Les pilotes ont la fâcheuse habitude de se moquer de leurs supérieurs, qui, dit-on, se poseraient comme des veaux plus leur grade est élevé...


Dernière édition par WoodMan le Sam 20 Sep - 13:16 (2014); édité 1 fois
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur MSN

Auteur Message
WoodMan
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 14 Sep 2008
Messages: 5 733
Localisation: Lyon
TSviewer:

MessagePosté le: Sam 20 Sep - 13:08 (2014) Sujet du message: Mes premières impressions sur le MIG-21 BIS Répondre en citant

fini Mr. Green
_________________


Atterrissage de colonel : atterrissage de quiche molle en plusieurs rebondissements. Les pilotes ont la fâcheuse habitude de se moquer de leurs supérieurs, qui, dit-on, se poseraient comme des veaux plus leur grade est élevé...
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur MSN

Auteur Message
prophète
Réserviste

Hors ligne

Inscrit le: 04 Aoû 2010
Messages: 336
Localisation: Brie Comte Robert (77)
TSviewer:

MessagePosté le: Sam 20 Sep - 13:48 (2014) Sujet du message: Mes premières impressions sur le MIG-21 BIS Répondre en citant

Premier vol pour moi aujourd'hui mais en suivant les tutos qui sont bien fait je trouve.  On apprend tout de suite les trucs à ne pas faire ou à faire absolument (genre le bouton de verrouillage du train...  pour pouvoir le rentrer ou la bonne vitesse d'atterrissage pour éviter de faire des rebonds).
Premières impressions : cet un avion qui a de la pêche !!...qui se paye par une manoeuvrabilité à basse vitesse déplorable (une longue finale est nécessaire pour bien atterrir).
Je pense faire qq vols purs (ramp start, déco et atterro) ce we avant d'attaquer l'armement la semaine prochaine.


Un petit conseil : commencer par les tutos, c'est très instructif.
_________________

" En guerre comme en amour, pour en finir il faut se voir de près. "
Napoléon 1er
Revenir en haut

Auteur Message
knaqua
Réserviste

Hors ligne

Inscrit le: 13 Jan 2009
Messages: 543
Localisation: Paris
TSviewer:

MessagePosté le: Sam 20 Sep - 13:49 (2014) Sujet du message: Mes premières impressions sur le MIG-21 BIS Répondre en citant

Oui bah moi j'ai fait le ramp start, peu de chance de le rater quand meme (malgré les boutons), il me reste encore quelques subtilités à comprendre pour le réglage du HUD Cool
Le décollage est pas trop compliqué ... en revanche poser le bordel reste un peu compliqué et mon train y reste  50% des fois ...
Armement à tester
_________________
Argh chui bleu !

Revenir en haut

Auteur Message
Dranou
Réserviste

Hors ligne

Inscrit le: 01 Jan 2009
Messages: 44
Localisation: Alsace

MessagePosté le: Mar 23 Sep - 09:32 (2014) Sujet du message: Mes premières impressions sur le MIG-21 BIS Répondre en citant

hello les gars, peut etre que le mig 21 va me faire sortir de ma taniere... depuis le temps que je l'attendais... etant reconnu de tous pour ma capacité d'adm, là... ça ne pardonne pas.... Mr. Green mais j'arrive a le poser quand meme... a plaisir les gars
Revenir en haut

Auteur Message
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 14:45 (2017) Sujet du message: Mes premières impressions sur le MIG-21 BIS

Revenir en haut

Poster un nouveau sujet Répondre au sujet Index du Forum -> << DCS World >> -> News Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1


Sauter vers:  

Portail | Index | forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001,2003 phpBB GroupTraduction par : phpBB-fr.com. Black_Xire logo © 2004 BaRiMzI. All images except original subSilver images are property/trademarks of RiMzInK.com. Black_Xire made by BaRiMzI